✨ Actuellement en congés, toutes
les nouvelles commandes seront traitées le 9 août. Merci de votre compréhension ✨

Panier

Il n'y a plus d'articles dans votre panier

CONTINUER VOS ACHATS

Une démarche de transparence et de sensibilisation

LA MISSION NOOBIOTIK EST SIMPLE :

La mission noobiotik est simple : vous fournir des probiotiques de qualité, et de vraies informations sur votre corps et votre santé pour vous accompagner vers toujours plus de bien-être. 

Vous trouverez ici toutes les souches utilisées dans les produits noobiotik répertoriées une par une, ainsi que les études scientifiques sur lesquelles nous nous appuyons pour élaborer nos formules et produits. 

Notre parti-pris : défendre l’idée qu’une meilleure compréhension de notre corps et notre santé peut vous accompagner dans votre démarche de soin. Envie de plus d’informations sur le microbiote et son fonctionnement ? N’hésitez pas à prolonger vos lectures sur notre blog dédié !

LES BIFIDOBACTÉRIES

Il s’agit en fait de cellules que l’on appelle gram-positives. Elles prennent la forme d’un bâtonnet, dont les cellules sont fendues - en X ou en Y. On les retrouve surtout dans les intestins (chez les humains comme certains animaux), mais aussi dans la muqueuse buccale. 

Il existe 44 espèces de Bifidobactéries, dont la plus représentative et la plus répandue est Bifidobacterium bifidum : on la trouve en grande quantité dans l'intestin des nouveaux-nés et sa croissance serait encouragée par l’absorption du lait maternel. Côté probiotiques (ne perdons pas le nord !), les espèces les plus utilisées sont Bifidobacterium bifidum, Bifidobacterium breve et Bifidobacterium lactis, dont on vous parle, juste en-dessous :)

Bifidobacterium longum subsp infantis

Bifidobacterium longum subsp infantis (ou B. infantis, pour faire simple !) est une souche probiotique appartenant à la famille des Bifidobactéries (phylum Actinobacteria) et isolée du lait maternel humain. Il faut savoir qu’elle compte parmi les bactéries les plus courantes dans l’intestin du nourrisson : elle colonise l'intestin du nouveau-né dans les premiers jours après la naissance et domine celui d’une mère allaitante en bonne santé ! 

Pour résumer : 

> Elle diminue la présence des agents pathogènes, 

> Elle favorise la maturation de la réponse immunitaire innée,

> Elle contrôle l'inflammation,

> Elle diminue la perméabilité intestinale.


Par ici pour accéder à la séquence complète du génome de Bifidobacterium longum subsp infantis (utilisée dans les formules noobiotik) !

Bifidobacterium longum

Bifidobacterium longum (ou B. longum, pour faire simple !) est une souche probiotique appartenant à la famille des Bifidobactéries (phylum Actinobacteria) et isolée de l’intestin humain. Elle colonise l’intestin humain dès la petite enfance, à partir de 6 ans, mais on la retrouve aussi chez les femmes enceintes, et dans le lait maternel après la naissance. Les études semblent prouver qu’elle se diffuse plus largement dans l’intestin à l’âge adulte et chez les personnes âgées, ce qui fait de Bifidobacterium longum un colonisateur à long-terme ! 


Mais comment ça marche ? B. longum subsp. longum produit l'acétate d'acide gras à chaîne courte (SFCA) par fermentation des fibres alimentaires : l'acétate augmente ainsi le flux sanguin colique, et développe son action anti-inflammatoire. L'acétate peut être fourni par «alimentation croisée» à d'autres bactéries pour produire une autre SCFA, le butyrate, qui augmente l'intégrité de l'épithélium du côlon. 


Pour résumer :

Une étude clinique sur des personnes âgées a démontré une infection grippale plus faible dans le groupe prenant un B. longum subsp. longum par rapport au groupe placebo.


Par ici pour accéder à la séquence complète du génome de Bifidobacterium longum (utilisée dans les formules noobiotik) !

Bifidobacterium breve

Bifidobacterium breve (ou B. breve, pour faire simple) est une souche probiotique appartenant à la famille des Bifidobactéries (phylum Actinobacteria) et isolée de l’intestin humain. Elle colonise l’intestin humain dès la toute petite enfance, puisqu’on la trouve en quantité plus abondante chez les nourrissons et les enfants de moins de 3 ans que chez les adultes (elle peut encore être détectée chez les enfants jusqu’à 10 ans). C’est l’espèce de bifidobactéries dominante chez le nourrisson allaité, et on la retrouve dans le lait maternel ! 


Pour résumer :
Elle permet de lutter contre les infections, 

De réduire les symptômes des maladies allergiques, 

De lutter contre les troubles liés aux maladies pédiatriques, 

D’améliorer les fonctions cérébrales et cognitives. 


Par ici pour accéder à la séquence complète du génome de Bifidobacterium breve (utilisée dans les formules noobiotik) !

Bifidobacterium animalis subsp. lactis

Bifidobacterium animalis subsp. lactis est une souche probiotique appartenant à la famille des Bifidobactéries (phylum Actinobacteria) et isolée du lait maternel humain. Elle colonise l’intestin humain dès la toute petite enfance, et on la retrouve en large quantité chez les enfants bien portants et nourris au lait maternel. Chez l’adulte, elle se stabilise pour décroître à nouveau au moment de la vieillesse.


Pour résumer : 

> Elle permet un meilleur confort gastro-intestinal, 

> Elle réduit les inflammations liées aux maladies intestinales, 

> Elle libère toute son action anti-inflammatoire.


Par ici pour accéder à la séquence complète du génome de Bifidobacterium animalis subsp. lactis (utilisée dans les formules noobiotik) !

LES LACTOBACILLES

Le Lactobacille (ou Lactobacillus) est un genre de bactéries qui comprend quasiment 200 espèces, dont certaines ont été découvertes et isolées très récemment. Il se compose de bactéries naturellement présentes dans certains produits de l’alimentation quotidienne comme les produits laitiers (fromages, yaourts), mais aussi la viande, les céréales, l’eau, la bière, le vin, les fruits, les légumes, les sauces et les plats cuisinés. 

Mais pas que : ces bactéries sont aussi naturellement présentes dans nos corps, puisque les Lactobacillus constituent une bonne partie du microbiote buccal (ou flore orale), intestinal (ou flore intestinal), et vaginal (ou flore vaginale) - chez l’humain comme chez certains animaux. Ces bactéries sont la plupart du temps des bactéries “amies” puisqu’elles ne sont pas pathogènes - sauf dans le cas du développement de caries dentaires. 

Certaines Lactobacilles sont dites “nomades” c’est-à-dire qu’elles peuvent migrer et coloniser différents organes : elles s’adaptent ainsi plus facilement à la flore locale, de l’intestin à la bouche, leur permettant ainsi de faire leurs preuves dans le cadre d’une cure de probiotiques.

Lacticaseibacilllus casei (ou Lactobacillus casei)

Lacticaseibacilllus casei (ou L. Casei) est une souche probiotique et une espèce de bactérie lactique appartenant à la famille des Lactobacilles - isolée par notre laboratoire dans des tissus humains. Dès les années 50, elle est considérée par les fabricants de produits laitiers comme une souche probiotique. Ces dernières décennies, cette souche a fait l’objet de nombreuses études scientifiques, notamment au sujet de ses vertus pour le microbiote humain. 

Des études cliniques ont démontré les effets bénéfiques de Lacticaseibacilllus casei dans le domaine de la santé gastro-intestinale. Les espèces de ce groupe sont en effet des habitants communs des voies gastro-intestinales et urogénitales humaines.


Pour résumer : 

Elle peut permettre une réduction des douleurs articulaires et osseuses (amélioration de l’arthrose du genou, soulagement de la fracture des côtes douloureuses…) 


Par ici pour accéder à la séquence complète du génome de Lacticaseibacilllus casei (utilisée dans les formules noobiotik) !

Lactobacillus crispatus

Lactobacillus Crispatus (ou L. Casei) est une souche probiotique et une espèce de bactérie lactique appartenant à la famille des Lactobacilles - qui a été isolée par notre laboratoire dans des tissus humains. On la retrouve notamment en grande quantité dans la flore vaginale, dont elle constitue environ 30% - sa présence en quantité et ses effets permettent en effet de la restaurer et de la maintenir en bonne santé. Ces dernières décennies, cette souche a fait l’objet de nombreuses études scientifiques, notamment au sujet de ses vertus pour la santé intime. 


Pour résumer : 

Elle a été positivement liée à l'absence de vaginose bactérienne (ce qu’il est important de noter puisque la vaginose bactérienne peut induire une dysbiose vaginale qui est corrélée à un risque accru de transmission et d’acquisition du VIH). 


Par ici pour accéder à la séquence complète du génome de Lactobacillus crispatus (utilisée dans les formules noobiotik) !

Lactobacillus gasseri

Lactobacillus gasseri (ou L. Gasseri) est une souche probiotique et une espèce de bactérie lactique appartenant à la famille des Lactobacilles - isolée par notre laboratoire dans les intestins humains. C’est l’une des espèces dominantes dans le système reproductif des femmes, mais on la retrouve aussi dans le transit gastro-intestinal. Son nom vient de celui du bactériologiste Franck Gasser, de l’Institut Pasteur. 


Des études cliniques se sont attachées ces dernières décennies à démontrer les effets bénéfiques de cette souche dans le domaine de la santé gastro-intestinale, et dans la réduction de l’adiposité abdominale des individus en surpoids. Mais pas que : elle permet également de favoriser une flore vaginale saine, mais aussi d’inhiber la croissance des agents pathogènes. 


Pour résumer : 

> Elle permet de travailler sur l’absorption des graisses et a fait ses preuves dans la perte de poids

> Elle inhibe la croissance de certains agents pathogènes impliqués dans le développement de la plaque parodontale ou des tumeurs du côlon, les infections cutanées, pulmonaires, la pneumonie, l’otite ou la sinusite 

> Elle permet d'inhiber l'adhésion des agents pathogènes aux cellules épithéliales vaginales, et sont liées aux taux de disparition du papillomavirus. 

> Elle est associée à un microbiote vaginal stable.


Par ici pour accéder à la séquence complète du génome de Lactobacillus gasseri (utilisée dans les formules noobiotik) !

Lactobacillus plantarum

Lactobacillus plantarum subsp. plantarum (ou L. Plantarum subsp. plantarum) est une souche probiotique et une espèce de bactérie lactique appartenant à la famille des Lactobacilles (phylum Firmicutes) - isolée par notre laboratoire à partir de légumes fermentés. Les espèces de L. plantarum sont naturellement présentes dans certains aliments du quotidien (comme les produits laitiers, les légumes, la viande, l’ensilage, le vin), mais aussi chez l'humain - dans le tractus gastro-intestinal, vaginal et urogénital. On le connaît aussi pour son utilisation dans la fermentation des produits alimentaires. 


Son action antimicrobienne et antifongique fait de L. Plantarum un allié de choix aussi bien dans la composition des probiotiques que pour l’industrie alimentaire. Par ailleurs, des études cliniques se sont attachées ces dernières décennies à démontrer les effets bénéfiques de cette souche dans le domaine de la santé gastro-intestinale - pour inhiber la croissance des agents pathogènes. Mais pas que : elle permet également de favoriser une baisse du cholestérol et de réduire les symptômes des personnes souffrant du syndrome du côlon irritable.


Pour résumer : 

> Elle dispose de fortes propriétés anti-oxydantes et anti-microbiennes 

> Elle permet d'inhiber in vitro la croissance de certains agents pathogènes humains provoquant des troubles urinaires, infections intestinales, pulmonaires, cutanées ou générales

> De nombreuses souches de L. plantarum ont montré une activité favorable sur la baisse du cholestérol

> Certaines études cliniques ont montré que L. plantarum étaient capables de diminuer les symptômes chez les patients atteints du syndrome du côlon irritable.


Par ici pour accéder à la séquence complète du génome de Lactobacillus plantarum subsp. plantarum (utilisée dans les formules noobiotik) !

Lacticaseibacillus paracasei (ou Lactobacillus paracasei)

Lacticaseibacillus paracasei subsp. paracasei (ou L. paracasei) est une souche probiotique et une espèce de bactérie lactique appartenant à la famille des Lactobacilles - isolée par notre laboratoire à partir de légumes fermentés. L. paracasei fait partie du groupe de bactéries L. casei, composé également d’espèces L. casei et L. rhamnosus : ces trois souches partagent une identité de séquence à environ 90%. 


Les espèces de ce groupe sont naturellement présentes dans certains aliments du quotidien (comme les produits laitiers, les légumes, la viande...), et sont aussi utilisées dans la fermentation des produits alimentaires. On les retrouve également dans les plantes et dans le système gastro-intestinal humain et animal. De nombreuses souches Casei et Paracasei ont été à l’étude ces dernières années pour prouver leur effet positif sur la santé humaine - ses effets anti-infectieux et anti-oxydants en tête de liste. Elles permettent également de soulager les douleurs abdominales. 


Pour résumer : 

> L. casei et L. paracasei ont montré des effets positifs dans des études cliniques sur diverses maladies (diarrhée infectieuse, douleurs abdominales ...)

> Les souches de L. paracasei exercent des effets protecteurs en renforçant les jonctions intestinales et la couche de mucus

> Ses souches ont des effets anti-inflammatoires et anti-infectieux.

> Certaines souches des groupes L. casei (souches L. casei) ont montré une amélioration du système immunitaire, de la fonction et du contrôle des infections bactériennes.


Par ici pour accéder à la séquence complète du génome de Lacticaseibacillus paracasei subsp. paracasei  (utilisée dans les formules noobiotik) !

Lacticaseibacillus rhamnosus

Lactobacillus rhamnosus (ou L. rhamnosus) est une souche probiotique et une espèce de bactérie lactique appartenant à la famille des Lactobacilles - isolée dès 1983, à partir du tractus gastro-intestinal d’un être humain en bonne santé. C’est la souche la plus étudiée au monde, avec, à date, plus de 800 études scientifiques ! 


De nombreuses études cliniques ont démontré que L. rhamnosus peut prévenir

ou améliorer la santé humaine dans plusieurs domaines, comme les allergies, la réponse immunitaire, la santé gastro-intestinale (douleurs abdominales, constipation, diarrhée),

mais aussi l’inflammation, la santé bucco-dentaire et les infections.


Pour résumer : 

> Elle permet un meilleur confort gastro-intestinal 

> Elle est recommandée par l'EPSGHAN et d'autres sociétés pour la prévention de la diarrhée associée aux antibiotiques, le traitement et prévention de la diarrhée pédiatrique aiguë et le traitement des gastro-entérites

> Elle permet une diminution significative des douleurs abdominales chez les enfants

> Elle agit sur les infections des voies respiratoires 

> Elle stimule la fonction immunitaire


Par ici pour accéder à la séquence complète du génome de Lacticaseibacillus rhamnosus   (utilisée dans les formules noobiotik) !

Limosilactobacillus reuteri (ou Lactobacillus reuteri)

Limosilactobacillus reuteri, connue précédemment sous le nom de Lactobacillus reuteri (ou L. reuteri) est une souche probiotique et une espèce de bactérie lactique appartenant à la famille des Lactobacilles (phylum Firmicutes) - isolée à partir d’aliments fermentés. C’est une espèce que l’on retrouve naturellement dans le corps humain : dans le tractus gastro-intestinal, mais aussi dans le lait maternel, les voies urinaires, la muqueuse vaginale et sur la peau. 


De nombreuses études cliniques ont démontré que les souches de L. reuteri permettent de stimuler l’activité antimicrobienne, mais aussi de renforcer la barrière intestinale contre les agents pathogènes - dont Helicobacter pylori, qui colonise environ la moitié de la population mondiale et peut induire une gastrite chronique ou encore des ulcères gastriques. Il permet de diminuer efficacement les symptômes associés. 


Pour résumer : 

> Elle participe à réduire l’inflammation et les symptômes qui lui sont associés 

> Elle améliore le confort intestinal


Par ici pour accéder à la séquence complète du génome de Limosilactobacillus reuteri  (utilisée dans les formules noobiotik) !

Ligilactobacillus salivarius (ou Lactobacillus salivarius)

Ligilactobacillus salivarius, connue précédemment sous le nom de Lactobacillus salivarius (ou L. salivarius) est une souche probiotique et une espèce de bactérie lactique appartenant à la famille des Lactobacilles (phylum Firmicutes).  Il s'agit d'un organisme homofermentaire qui produit de l'acide lactique - un sous-produit du métabolisme naturellement présent dans la bouche, les intestins et le vagin humains. On l’affectionne tout particulièrement dans les formules probiotiques dans la mesure où elle est capable de croître dans des conditions difficiles - par exemple, dans les milieux de forte salinité. Ce qui fait d’elle la candidate idéale pour lutter contre les bactéries intestinales pathogènes. 


De nombreuses études cliniques ont démontré que les souches de L.salivarius permettent de lutter efficacement contre les agents pathogènes - dans le soin de la flore intestinale ou buccale.


Pour résumer : 

> Elle fabrique des bactériocines capables d’inhiber la croissance des bactéries pathogènes 

> Elle a montré ses effets sur les infections cutanées comme la dermatite atopique 

> Elle permet de lutter contre Escherichia coli et ses infections associées

> Elle peut aider à prévenir l’halitose, ou mauvaise haleine buccale


Par ici pour accéder à la séquence complète du génome de Limosilactobacillus reuteri  (utilisée dans les formules noobiotik) !

PAR ORDRE DE PRÉSENTATION DES SOUCHES

SOURCES ET RÉFÉRENCES

Bifidobacterium longum subsp. infantis 

1 Turroni F, Peano C, Pass DA, et al. Diversity of bifidobacteria within the infant gut microbiota. PLoS One. 2012;7(5):e36957.

2 Arboleya S, Watkins C, Stanton C, Ross RP. Gut Bifidobacteria Populations in Human Health and Aging. Front Microbiol. 2016;7:1204.

3 Chichlowski M, Shah N, Wampler JL, Wu SS, Vanderhoof JA. Bifidobacterium longum Subspecies infantis (B. infantis) in Pediatric Nutrition: Current

State of Knowledge. Nutrients. 2020 May 28;12(6):1581.

4 Casaburi G, Duar RM, Brown H, Mitchell RD, Kazi S, Chew S, Cagney O, Flannery RL, Sylvester KG, Frese SA, Henrick BM, Freeman SL.

Metagenomic insights of the infant microbiome community structure and function across multiple sites in the United States. Sci Rep. 2021 Jan 21;11(1):1472.


Bifidobacterium longum

1 Turroni F, Peano C, Pass DA, et al. Diversity of bifidobacteria within the infant gut microbiota. PLoS One. 2012;7(5):e36957.

2 Arboleya S, Watkins C, Stanton C, Ross RP. Gut Bifidobacteria Populations in Human Health and Aging. Front Microbiol. 2016;7:1204.

3 Oki K, Akiyama T, Matsuda K, Gawad A, Makino H, Ishikawa E, Oishi K, Kushiro A, Fujimoto J. Long-term colonization exceeding six years from early

infancy of Bifidobacterium longum subsp. longum in human gut. BMC Microbiol. 2018 Dec 12;18(1):209.

4 Odamaki T, Bottacini F, Kato K, Mitsuyama E, Yoshida K, Horigome A, Xiao JZ, van Sinderen D. Genomic diversity and distribution of Bifidobacterium

longum subsp. longum across the human lifespan. Sci Rep. 2018 Jan 8;8(1):85.

5 Rivière A, Selak M, Lantin D, Leroy F, De Vuyst L. Bifidobacteria and Butyrate-Producing Colon Bacteria: Importance and Strategies for Their

Stimulation in the Human Gut. Front Microbiol. 2016 Jun 28;7:979.


Bifidobacterium breve

1 Arboleya S, Watkins C, Stanton C, Ross RP. Gut Bifidobacteria Populations in Human Health and Aging. Front Microbiol. 2016;7:1204.

2 Kato K, Odamaki T, Mitsuyama E, Sugahara H, Xiao JZ, Osawa R. Age-Related Changes in the Composition of Gut Bifidobacterium Species. Curr Microbiol. 2017 Aug;74(8):987-995.

3 Bozzi Cionci N, Baffoni L, Gaggìa F, Di Gioia D. Therapeutic Microbiology: The Role of Bifidobacterium breve as Food Supplement for the Prevention/Treatment of Paediatric Diseases. Nutrients. 2018 Nov 10;10(11):1723.

4 Ismail IH, Boyle RJ, Licciardi PV, Oppedisano F, Lahtinen S, Robins-Browne RM, Tang ML. Early gut colonization by Bifidobacterium breve and B. catenulatum differentially modulates eczema risk in children at high risk of developing allergic disease. Pediatr Allergy Immunol. 2016 Dec;27(8):838-846.

5 Cukrowska B, Bierła JB, Zakrzewska M, Klukowski M, Maciorkowska E. The Relationship between the Infant Gut Microbiota and Allergy. The Role of Bifidobacterium breve and Prebiotic Oligosaccharides in the Activation of Anti-Allergic Mechanisms in Early Life. Nutrients. 2020 Mar 29;12(4):946.

6 Tian P, O'Riordan KJ, Lee YK, Wang G, Zhao J, Zhang H, Cryan JF, Chen W. Towards a psychobiotic therapy for depression: Bifidobacterium breve CCFM1025 reverses chronic stress-induced depressive symptoms and gut microbial abnormalities in mice. Neurobiol Stress. 2020 Mar 20;12:100216.

7 Xiao J, Katsumata N, Bernier F, Ohno K, Yamauchi Y, Odamaki T, Yoshikawa K, Ito K, Kaneko T. Probiotic Bifidobacterium breve in Improving Cognitive Functions of Older Adults with Suspected Mild Cognitive Impairment: A Randomized, Double-Blind, Placebo-Controlled Trial. J Alzheimers Dis. 2020;77(1):139-147.


Bifidobacterium animalis subsp. lactis

1 Turroni F, Peano C, Pass DA, et al. Diversity of bifidobacteria within the infant gut microbiota. PLoS One. 2012;7(5):e36957.

2 Arboleya S, Watkins C, Stanton C, Ross RP. Gut Bifidobacteria Populations in Human Health and Aging. Front Microbiol. 2016;7:1204.

3 Hutchinson AN, Tingö L, Brummer RJ. The Potential Effects of Probiotics and ω-3 Fatty Acids on Chronic Low-Grade Inflammation. Nutrients. 2020 Aug 11;12(8):2402.

4 Ferreira CM, Vieira AT, Vinolo MA, Oliveira FA, Curi R, Martins Fdos S. The central role of the gut microbiota in chronic inflammatory diseases. J Immunol Res. 2014;2014:689492.

5 Hrdý J, Alard J, Couturier-Maillard A, Boulard O, Boutillier D, Delacre M, Lapadatescu C, Cesaro A, Blanc P, Pot B, Ryffel B, Chamaillard M, Grangette C. Lactobacillus reuteri 5454 and Bifidobacterium animalis ssp. lactis 5764 improve colitis while differentially impacting dendritic cells maturation and antimicrobial responses. Sci Rep. 2020 Mar 24;10(1):5345.

6 GBD 2017 Inflammatory Bowel Disease Collaborators. The global, regional, and national burden of inflammatory bowel disease in 195 countries and territories, 1990-2017: a systematic analysis for the Global Burden of Disease Study 2017. Lancet Gastroenterol Hepatol. 2020 Jan;5(1):17-30.


Lactococcus Lactis 

1 Casalta E, Montel MC. Safety assessment of dairy microorganisms: the Lactococcus genus. Int J Food Microbiol. 2008 Sep 1;126(3):271-3.

2 Mercier-Bonin M, Chapot-Chartier MP. Surface Proteins of Lactococcus lactis: Bacterial Resources for Muco-adhesion in the Gastrointestinal Tract. Front Microbiol. 2017 Nov 23;8:2247.

3 Song AA, In LLA, Lim SHE, Rahim RA. A review on Lactococcus lactis: from food to factory. Microb Cell Fact. 2017 Apr 4;16(1):55.

4 Simons A, Alhanout K, Duval RE. Bacteriocins, Antimicrobial Peptides from Bacterial Origin: Overview of Their Biology and Their Impact against Multidrug-Resistant Bacteria. Microorganisms. 2020 Apr 27;8(5):639.


Lacticaseibacilllus casei 

1 Hill D, Sugrue I, Tobin C, Hill C, Stanton C, Ross RP. The Lactobacillus casei Group: History and Health Related Applications. Front Microbiol. 2018;9:2107.

2 Cai J, Zhao C, Du Y, Zhang Y, Zhao M, Zhao Q. Comparative efficacy and tolerability of probiotics for antibiotic-associated diarrhea: Systematic review with network meta-analysis. United European Gastroenterol J. 2018;6(2):169-180.

3 Ma Y, Yang JY, Peng X, Xiao KY, Xu Q, Wang C. Which probiotic has the best effect on preventing Clostridium difficile-associated diarrhea? A systematic review and network meta-analysis. J Dig Dis. 2020;21(2):69-80.


Lactobacillus crispatus

1 Barrientos-Durán A, Fuentes-López A, de Salazar A, Plaza-Díaz J, García F. Reviewing the Composition of Vaginal Microbiota: Inclusion of Nutrition and Probiotic Factors in the Maintenance of Eubiosis. Nutrients. 2020;12(2):419..

2 van de Wijgert JH, Borgdorff H, Verhelst R, et al. The vaginal microbiota: what have we learned after a decade of molecular characterization?. PLoS One. 2014;9(8):e105998.

3 Jespers V, Menten J, Smet H, et al. Quantification of bacterial species of the vaginal microbiome in different groups of women, using nucleic acid amplification tests. BMC Microbiol. 2012;12:83.

4 Bradshaw CS, Brotman RM. Making inroads into improving treatment of bacterial vaginosis - striving for long-term cure. BMC Infect Dis. 2015;15:292.

5 Atashili J, Poole C, Ndumbe PM, Adimora AA, Smith JS. Bacterial vaginosis and HIV acquisition: a meta-analysis of published studies. AIDS. 2008;22(12):1493-1501.

6 Pyles RB, Vincent KL, Baum MM, et al. Cultivated vaginal microbiomes alter HIV-1 infection and antiretroviral efficacy in colonized epithelial multilayer cultures. PLoS One. 2014;9(3):e93419.

7 Verstraelen H, Verhelst R, Claeys G, De Backer E, Temmerman M, Vaneechoutte M. Longitudinal analysis of the vaginal microflora in pregnancy suggests that L. crispatus promotes the stability of the normal vaginal microflora and that L. gasseri and/or L. iners are more conducive to the occurrence of abnormal vaginal microflora. BMC Microbiol. 2009;9:116.


Lactobacillus Gasseri 
1 Petrova MI, Lievens E, Malik S, Imholz N, Lebeer S. Lactobacillus species as biomarkers and agents that can promote various aspects of vaginal health. Front Physiol. 2015 Mar 25;6:81.

2 Selle K, Klaenhammer TR. Genomic and phenotypic evidence for probiotic influences of Lactobacillus gasseri on human health. FEMS Microbiol Rev. 2013 Nov;37(6):915-35.

3 Barrientos-Durán A, Fuentes-López A, de Salazar A, Plaza-Díaz J, García F. Reviewing the Composition of Vaginal Microbiota: Inclusion of Nutrition and Probiotic Factors in the Maintenance of Eubiosis. Nutrients. 2020 Feb 6;12(2):419.

4 He Y, Niu X, Wang B, Na R, Xiao B, Yang H. Evaluation of the Inhibitory Effects of Lactobacillus gasseri and Lactobacillus crispatus on the Adhesion of Seven Common Lower Genital Tract Infection-Causing Pathogens to Vaginal Epithelial Cells. Front Med (Lausanne). 2020 Jun 19;7:284.

5 Brotman RM, Shardell MD, Gajer P, Tracy JK, Zenilman JM, Ravel J, Gravitt PE. Interplay between the temporal dynamics of the vaginal microbiota and human papillomavirus detection. J Infect Dis. 2014 Dec 1;210(11):1723-33.

6 https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/22634320/


Lactobacillus plantarum subsp. plantarum
1 Zheng J, Wittouck S, Salvetti E, Franz CMAP, Harris HMB, Mattarelli P, O'Toole PW, Pot B, Vandamme P, Walter J, Watanabe K, Wuyts S, Felis GE, Gänzle MG, Lebeer S. A taxonomic note on the genus Lactobacillus: Description of 23 novel genera, emended description of the genus Lactobacillus Beijerinck 1901, and union of Lactobacillaceae and Leuconostocaceae. Int J Syst Evol Microbiol. 2020 Apr;70(4):2782-2858.

2 Seddik HA, Bendali F, Gancel F, Fliss I, Spano G, Drider D. Lactobacillus plantarum and Its Probiotic and Food Potentialities. Probiotics Antimicrob Proteins. 2017;9(2):111-122.

3 Behera SS, Ray RC, Zdolec N. Lactobacillus plantarum with Functional Properties: An Approach to Increase Safety and Shelf-Life of Fermented Foods. Biomed Res Int. 2018;2018:9361614.


Lacticaseibacillus paracasei subsp. paracasei 
1 Hill D, Sugrue I, Tobin C, Hill C, Stanton C, Ross RP. The Lactobacillus casei Group: History and Health Related Applications. Front Microbiol. 2018;9:2107.

2 Smokvina T, Wels M, Polka J, Chervaux C, Brisse S, Boekhorst J, van Hylckama Vlieg JE, Siezen RJ. Lactobacillus paracasei comparative genomics: towards species pan-genome definition and exploitation of diversity. PLoS One. 2013 Jul 19;8(7):e68731.

3 R.M. Jones, Chapter 9 - The Use of Lactobacillus casei and Lactobacillus paracasei in Clinical Trials for the Improvement of Human Health, Editor(s): Martin H. Floch, Yehuda Ringel, W. Allan Walker, The Microbiota in Gastrointestinal Pathophysiology, Academic Press, 2017, Pages 99-108.

4 Kim WK, Jang YJ, Seo B, Han DH, Park SJ, Ko GP. Administration of Lactobacillus paracasei strains improves immunomodulation and changes the composition of gut microbiota leading to improvement of colitis in mice. J Funct Foods. 2019, Volume 52:565-575.


Lactobacillus rhamnosus 

1 Zheng J, Wittouck S, Salvetti E, Franz CMAP, Harris HMB, Mattarelli P, O'Toole PW, Pot B, Vandamme P, Walter J, Watanabe K, Wuyts S, Felis GE, Gänzle MG, Lebeer S. A taxonomic note on the genus Lactobacillus: Description of 23 novel genera, emended description of the genus Lactobacillus Beijerinck 1901, and union of Lactobacillaceae and Leuconostocaceae. Int J Syst Evol Microbiol. 2020 Apr;70(4):2782-2858.

2 Cai J, Zhao C, Du Y, Zhang Y, Zhao M, Zhao Q. Comparative efficacy and tolerability of probiotics for antibiotic- associated diarrhea: Systematic review with network meta-analysis. United European Gastroenterol J. 2018;6(2):169-180.

3 Szajewska H, Canani RB, Guarino A, et al. Probiotics for the Prevention of Antibiotic-Associated Diarrhea in Children. J Pediatr Gastroenterol Nutr. 2016;62(3):495-506.

4 Agamennone V, Krul CAM, Rijkers G, Kort R. A practical guide for probiotics applied to the case of antibiotic- associated diarrhea in The Netherlands. BMC Gastroenterol. 2018;18(1):103.

5 Li YT, Xu H, Ye JZ, et al. Efficacy of Lactobacillus rhamnosus GG in treatment of acute pediatric diarrhea: A systematic review with meta-analysis. World J Gastroenterol. 2019;25(33):4999-5016.

6 Cruchet S, Furnes R, Maruy A, et al. The use of probiotics in pediatric gastroenterology: a review of the literature and recommendations by Latin-American experts. Paediatr Drugs. 2015;17(3):199-216.

7 Szajewska H, Kołodziej M, Gieruszczak-Białek D, Skórka A, Ruszczyński M, Shamir R. Systematic review with meta-analysis: Lactobacillus rhamnosus GG for treating acute gastroenteritis in children - a 2019 update. Aliment Pharmacol Ther. 2019;49(11):1376-1384.

8 Cameron D, Hock QS, Kadim M, et al. Probiotics for gastrointestinal disorders: Proposed recommendations for children of the Asia-Pacific region. World J Gastroenterol. 2017;23(45):7952-7964.

9 Horvath A, Dziechciarz P, Szajewska H. Meta-analysis: Lactobacillus rhamnosus GG for abdominal pain-related functional gastrointestinal disorders in childhood. Aliment Pharmacol Ther. 2011;33(12):1302-1310;

10 Wegh CAM, Benninga MA, Tabbers MM. Effectiveness of Probiotics in Children With Functional Abdominal Pain Disorders and Functional Constipation: A Systematic Review. J Clin Gastroenterol. 2018;52 Suppl 1, Proceedings from the 9th Probiotics, Prebiotics and New Foods, Nutraceuticals and Botanicals for Nutrition & Human and Microbiota Health Meeting, held in Rome, Italy from September 10 to 12, 2017:S10-S26.

11 Rutten JM, Korterink JJ, Venmans LM, Benninga MA, Tabbers MM. Nonpharmacologic treatment of functional abdominal pain disorders: a systematic review. Pediatrics. 2015;135(3):522-535.

12 Liu S, Hu P, Du X, Zhou T, Pei X. Lactobacillus rhamnosus GG supplementation for preventing respiratory infections in children: a meta-analysis of randomized, placebo-controlled trials. Indian Pediatr. 2013;50(4):377-381.

13 Davidson LE, Fiorino AM, Snydman DR, Hibberd PL. Lactobacillus GG as an immune adjuvant for live- attenuated influenza vaccine in healthy adults: a randomized double-blind placebo-controlled trial. Eur J Clin Nutr. 2011;65(4):501-507.

14 Rinne M, Kalliomaki M, Arvilommi H, Salminen S, Isolauri E. Effect of probiotics and breastfeeding on the bifidobacterium and lactobacillus/enterococcus microbiota and humoral immune responses. J Pediatr. 2005;147(2):186-191.

15 de Vrese M, Rautenberg P, Laue C, Koopmans M, Herremans T, Schrezenmeir J. Probiotic bacteria stimulate virus-specific neutralizing antibodies following a booster polio vaccination. Eur J Nutr. 2005;44(7):406-413.

16 Isolauri E, Joensuu J, Suomalainen H, Luomala M, Vesikari T. Improved immunogenicity of oral D x RRV reassortant rotavirus vaccine by Lactobacillus casei GG. Vaccine. 1995;13(3):310-312.


Limosilactobacillus reuteri

1 Spinler JK, Sontakke A, Hollister EB, et al. From prediction to function using evolutionary genomics: human-specific ecotypes of Lactobacillus reuteri have diverse probiotic functions. Genome Biol Evol. 2014;6(7):1772-1789.

2 Mu Q, Tavella VJ, Luo XM. Role of Lactobacillus reuteri in Human Health and Diseases. Front Microbiol. 2018;9:757.

3 Peng C, Hu Y, Ge ZM, Zou QM, Lyu NH. Diagnosis and treatment of Helicobacter pylori infections in children and elderly populations. Chronic Dis Transl Med. 2020 Jan 8;5(4):243-251.

4 Yu M, Zhang R, Ni P, Chen S, Duan G. Efficacy of Lactobacillus-supplemented triple therapy for H. pylori eradication: A meta- analysis of randomized controlled trials. PLoS One. 2019 Oct 2;14(10):e0223309.

5 Francavilla R, Polimeno L, Demichina A, Maurogiovanni G, Principi B, Scaccianoce G, Ierardi E, Russo F, Riezzo G, Di Leo A, Cavallo L, Francavilla A, Versalovic J. Lactobacillus reuteri strain combination in Helicobacter pylori infection: a randomized, double-blind, placebo-controlled study. J Clin Gastroenterol. 2014 May-Jun;48(5):407-13.

6 Hutchinson AN, Tingö L, Brummer RJ. The Potential Effects of Probiotics and ω-3 Fatty Acids on Chronic Low-Grade Inflammation. Nutrients. 2020 Aug 11;12(8):2402.

7 Ferreira CM, Vieira AT, Vinolo MA, Oliveira FA, Curi R, Martins Fdos S. The central role of the gut microbiota in chronic inflammatory diseases. J Immunol Res. 2014;2014:689492.

8 Hrdý J, Alard J, Couturier-Maillard A, Boulard O, Boutillier D, Delacre M, Lapadatescu C, Cesaro A, Blanc P, Pot B, Ryffel B, Chamaillard M, Grangette C. Lactobacillus reuteri 5454 and Bifidobacterium animalis ssp. lactis 5764 improve colitis while differentially impacting dendritic cells maturation and antimicrobial responses. Sci Rep. 2020 Mar 24;10(1):5345.

9 GBD 2017 Inflammatory Bowel Disease Collaborators. The global, regional, and national burden of inflammatory bowel disease in 195 countries and territories, 1990-2017: a systematic analysis for the Global Burden of Disease Study 2017. Lancet Gastroenterol Hepatol. 2020 Jan;5(1):17-30.


Ligilactobacillus salivarius

1 Zheng J, Wittouck S, Salvetti E, Franz CMAP, Harris HMB, Mattarelli P, O'Toole PW, Pot B, Vandamme P, Walter J, Watanabe K, Wuyts S, Felis GE, Gänzle MG, Lebeer S. A taxonomic note on the genus Lactobacillus: Description of 23 novel genera, emended

description of the genus Lactobacillus Beijerinck 1901, and union of Lactobacillaceae and Leuconostocaceae. Int J Syst Evol Microbiol. 2020 Apr;70(4):2782-2858.

2 Messaoudi S, Manai M, Kergourlay G, Prévost H, Connil N, Chobert JM, Dousset X. Lactobacillus salivarius: bacteriocin and probiotic activity. Food Microbiol. 2013 Dec;36(2):296-304.


3 Chaves BD, Brashears MM, Nightingale KK. Applications and safety considerations of Lactobacillus salivarius as a probiotic in animal and human health. J Appl Microbiol. 2017 Jul;123(1):18-28.