✨ Actuellement en congés, toutes
les nouvelles commandes seront traitées le 9 août. Merci de votre compréhension ✨

Panier

Il n'y a plus d'articles dans votre panier

CONTINUER VOS ACHATS

L. Gasseri, la souche probiotique minceur et bien-être au naturel

Des médicaments miracle pour maigrir ? Ça n’existe pas. Et rassurez-vous, chez noobiotik, on n’a pas l’intention de vous faire avaler des couleuvres ! :) 

En revanche, il y a bien quelque chose dont on entend parler depuis quelques temps et dont on aimerait discuter dans cet article avec vous aujourd’hui : le lien entre microbiote et perte de poids, et les bienfaits de la souche Lactobacillus Gasseri sur le poids et la minceur dans le cadre d’une cure de probiotiques. 

Au programme de cet article : comprendre (un peu mieux) le fonctionnement de la flore intestinale; mais aussi et surtout examiner la souche L. Gasseri sous toutes ses coutures - ou presque ! - pour peut-être répondre enfin à cette fatidique question : les probiotiques font-ils maigrir ? 

Des infos, des idées, des conseils, du débat… c’est par là ! 

 

#1 : La flore intestinale : quel lien avec le poids et la minceur ? 

Reprenons le sujet par la base : le microbiote humain (= l’ensemble des micro-organismes qui vivent dans nos corps) est un véritable organe à part entière. Indispensable au bon fonctionnement du corps humain, il contient plus de 100 000 milliards (!!) de bactéries et pèse environ 2 kilos. 

Ce que “font” ces bactéries ? Si tout va bien, elles vivent en bonne harmonie avec nous, tout simplement. Plus encore : elles nous permettent d’assimiler les nutriments et vitamines, de digérer les aliments que nous mangeons, de renforcer notre système immunitaire… bref : leur présence est immanquablement liée au fonctionnement de notre système digestif. Vous commencez à voir le lien avec le poids, n’est-ce pas ? :) 

En effet, il a été prouvé qu’un déséquilibre de la flore intestinale (= un mauvais équilibre entre bonnes et mauvaises bactéries) pouvait entraîner une prise de poids ou jouer un rôle dans l’obésité. De la même manière, une flore intestinale (ou microbiote) équilibrée permettrait ainsi de favoriser une perte de poids et / ou un poids plus sain et plus équilibré… mais aussi de s’épargner de nombreux problèmes digestifs !  

Pour mettre la chose en contexte, dites-vous par exemple qu’une maladie comme l’obésité vient altérer et modifier la flore intestinale et ses populations bactériennes. Selon cet article, “la flore intestinale des personnes en surpoids abriterait une quantité de bactéries nuisibles (firmicutes), supérieure d'environ 20% à celle des personnes de faible corpulence”. Central et crucial, le microbiote ? À peine ! 

On vous en reparlera dans un article dédié, mais sachez donc que l’alimentation et l’hygiène de vie ont un impact direct sur l’équilibre et la composition du microbiote humain : des produits riches en sucre, ou des aliments transformés (industriels), viennent en effet nourrir les mauvaises bactéries (= pathogènes) et peuvent ainsi favoriser le stockage des graisses. 

Mais loin de nous l’idée de juger ou culpabiliser qui que ce soit… car pour “bien manger” (ou en tous cas ne pas faire pire que bien), encore faut-il avoir les bonnes informations, le temps, les moyens, les bons produits… bref : ce n’est pas facile tous les jours ! 

Vous comprenez néanmoins pourquoi prendre soin de son microbiote (et de soi !) est intrinsèquement lié à votre santé et à votre poids, de manière plus globale. Mais aussi en quoi des probiotiques - qui sont justement des compléments alimentaires - peuvent être utiles dans ce contexte et dans nos vies modernes ! 

 

#2 : L. Gasseri : le probiotique minceur et confort ?

La souche Lactobacillus Gasseri qui nous intéresse aujourd’hui, appartient à la catégorie des Lactobacilles : ce sont des micro-organismes vivants (bactéries, levures…) naturellement présents et en grande quantité dans les intestins, le vagin, ou encore les muqueuses buccales et nasales. Mais à quoi “servent-elles” ? 

Petit point histoire : Lactobacillus Gasseri est une espèce bactérienne dont on connaît l’existence depuis les années 80, grâce à Lauer et Kandler (merci à eux !). 

Très vite, les recherches scientifiques ont pu isoler plusieurs souches probiotiques dans cette espèce bactérienne, et leur découvrir un potentiel et des propriétés très intéressantes ! 

Quoi par exemple ? Eh bien renforcer le système et les défenses immunitaires (en luttant contre les bactéries pathogènes qui colonisent la muqueuse gastrique comme l’Helicobacter Pylori). De même, ses propriétés anti-inflammatoires en feraient un allié de choix pour lutter contre le syndrôme du colon irritable et / ou les inconforts digestifs (ballonnements…) de manière plus globale. 

Bon à savoir :  la souche L. Gasseri est naturellement présente dans un certain nombre d’aliments comme le yaourt, le lait fermenté, la charcuterie, ou encore, côté produits exotiques, le miso japonais, ou le lassi. De quoi se faire plaisir à table aussi ! :) 

 

#3 : Quels sont les effets possibles de la souche L. Gasseri sur le poids ? 

On vous en parlait déjà dans notre article de référence sur le microbiote, mais c’est important de le répéter : il y a encore peu de temps, la compréhension et l’étude du microbiote humain, et de l’impact de la composition de la flore intestinale sur notre santé étaient réservés à une minorité... d’initié·es. 

Complexe en effet pour le commun des mortels (comme vous et nous !) de comprendre et recouper les informations qui circulent sur ces découvertes scientifiques majeures sur le corps humain ! 

Pour vous aider à y voir plus clair, noobiotik vous regroupe ci-dessous les résultats et éléments trouvés dans différentes études majeures sur les effets de la souche Lactobacillus Gasseri dans le cadre d’une cure de probiotiques. Quelques exemples : 

  • Comme on l’a vu, la souche L. Gasseri pourrait faciliter le transit intestinal et favoriser une bonne digestion. Elle permettrait également de jouer un rôle favorable sur l’équilibre de la flore intestinale de manière plus globale. 
  • De même, certaines études ont démontré que la consommation de la souche L.Gasseri permettrait une réduction de l’adiposité abdominale, favorisant ainsi une silhouette plus fine et un tour de taille réduit. 
  • Une étude scientifique japonaise réalisée sur 87 adultes sains mais en surpoids, démontrait également que le groupe traité avec une prise de L. Gasseri pendant 12 semaines a perdu 4,6% de graisse abdominale et 3,3% de graisses sous-cutanées comparativement au groupe contrôle. Cette même étude a permis de démontrer l’impact direct qu’aurait cette souche sur le tour de taille, le poids corporel et l’Indice de Masse Corporelle… Vraiment pas rien, si vous voulez notre avis ! 
  • Une autre étude japonaise réalisée quelques années à plus tard a pu démontrer l’impact positif de la souche Lactobacillus Gasseri dans le traitement de l’obésité. 

Pour conclure, disons que si le Lactobacillus Gasseri ne fait pas de miracles, il reste quand même, à ce jour, le probiotique minceur le plus étudié et plébiscité, aussi bien par la communauté scientifique… que par les adeptes de noobiotik !

Par ici pour découvrir la formule L. Gasseri de noobiotik - conçue, pensée et fabriquée dans des laboratoires français et 100% naturelle.

 

________________________
© Crédit photo : ziqianqian

Commentaires (0)

Laisser un commentaire